Les Journées nationales de l’Archéologie

Les Journées nationales de l’archéologie, pilotées par l’Institut National de recherche en Archéologie Préventive (Inrap) sous l’égide du Ministère de la Culture, se sont déroulées du vendredi 16 au dimanche 18 juin 2017.

Durant ces Journées, plusieurs animations ont été proposées dans le Pays d’art et d’histoire Pyrénées béarnaises.

A Sarrance, l’archéologue Patrice Dumontier, a partagé le résultat des fouilles qu’il a mené dans la grotte d’Apons. Celle-ci a été occupée entre  7 000 ans av. J.-C. à 25 ans av. J.-C.  par un campement des derniers chasseurs-cueilleurs, les premières populations agro-pastorales.  Un caveau funéraire puis une occupation liée à l’aménagement de la voie romaine reliant Iluro (Oloron) à Jaca (Yaca) ont également été mis au jour.

Dès vendredi, la classe d’Etsaut est venue partager ces trésors avec l’expert et une médiatrice culturelle de la Communauté de Communes du Pays d’Oloron et des Vallées du Haut Béarn. Ils ont pu découvrir le site et les conditions de vie des premiers occupants. Les enfants ont pu expérimenter la peinture avec des ocres naturelles pour représenter le bestiaire de l’époque.

Samedi, une vingtaine de participants se sont rendus avec Patrice Dumontier et les médiatrices culturelles de la Communauté de Communes du Pays d’Oloron et des Vallées du Hauit Béarn sur les lieux de la fouille et ont pu admirer les objets mis au jour. De nombreux échanges entre le public et l’archéologue s’en sont suivis.

A Arudy, la Maison d’Ossau, musée municipal, a organisé, le vendredi, un circuit découverte autour de la préhistoire au Val Brousset en Haut Ossau afin de faire découvrir les vestiges de l’occupation humaine en montagne.

Le dimanche, il était possible de découvrir l’exposition « l’homme et la pierre » ainsi que la galerie de la Préhistoire rassemblant l’ensemble des vestiges mis au jour par les fouilles depuis une centaine d’années.

A Oloron Sainte-Marie, plusieurs animations étaient proposées afin de permettre de découvrir l’archéologie dans l’ancienne cité Iluro.

Chantier de fouilles

Deux archéologues de l’association Trait d’Union  ont fait découvrir les sondages sur lesquels ils travaillent depuis plusieurs semaines. Explications sur les découvertes faites mais aussi sur le métier d’archéologue et les méthodes de travail scientifique ont pu être données au public curieux d’en savoir plus sur le passé de la ville

Maison du Patrimoine

Les collections d’objets de la Protohistoire, de l’Antiquité et du Haut Moyen-Âge mis au jour par les fouilles étaient visibles grâce à l’ouverture exceptionnelle de la Maison du Patrimoine. Des animations étaient également proposées aux plus jeunes par le service municipal du patrimoine d’Oloron Sainte-Marie.

Villa du Pays d’art et d’histoire

La Villa du Pays d’art et d’histoire a accueilli pour la journée un artisan potier qui a fait une démonstration de la technique du tour à bâton utilisée à l’époque gallo-romaine. Des poteries ont ainsi été créées sur le modèle de celles trouvées au cours des fouilles archéologiques, menées à Oloron-Sainte-Marie.

Deux ateliers ont permis aux plus jeunes de façonner, selon la technique du montage en colombin, une poterie et de devenir archéologue l’espace de quelques heures en fouillant dans le carré conçu et réalisé par le service patrimoine et les services techniques de la Communauté de Communes du Pays d’Oloron et des Vallées du Haut Béarn.