Laissez-vous conter nos paysages

Du 23 octobre au 3 décembre

23 octobre à 14h30 : BILHÈRES EN OSSAU

Situé sur la route du col de Marie Blanque, trois quartiers échelonnés sur la pente constituent le village. Il figure sans doute parmi un des premiers sites occupés dans la vallée, à l’écart des espaces marécageux du fond de vallée. Les principaux éléments de la vie pastorale y sont encore visibles : murets autour de parcelles de cultures vivrières, prés de fauche, prairies, fougeraies, bois… Notre balade vous fera découvrir les témoins nombreux de cette grande et petite histoire de ce village de montagne.

→ RDV devant la mairie

6 novembre à 14h30 : D’ASSOUSTE À AAS

Les hameaux d’Assouste et Aas sont à l’origine de la création de la station des Eaux-Bonnes/Gourette. L’histoire de ces deux bourgs, accrochés aux flancs de la Montagne Verte, est intimement liée à la vie pastorale. Aas est le village des bergers siffleurs et Assouste possède la particularité d’avoir été la propriété de tous ses habitants devenus seigneurs. La balade vous propose une lecture de l’histoire agropastorale et la découverte du patrimoine bâti avec la chapelle d’Assouste, petit joyau de l’art roman, située sur la voie d’Ossau du chemin de Saint-Jacques.

→ RDV parking de la chapelle d’Assouste

20 novembre à 14h30 : ASASP

A l’entrée de la vallée d’Aspe, Asasp s’égrène le long de la route d’Espagne conçue au 18e siècle par l’intendant Megret d’Etigny. Son nom apparenté au basque ‘‘aitz-aspi’’ signifie ‘‘sous la pointe rocheuse’’ - peut être en référence aux trois collines qui surplombent la commune. C’est au belvédère du « Soum de Castet » que la balade a pour but de mieux comprendre l’organisation sociale du village, le paysage façonné par une forte activité agro-pastorale et à son évolution.

→ RDV devant la mairie

3 décembre à 14h30 : GÉÜS D’OLORON

Les villages de la vallée de Josbaig s’égrainent sur une plaine alluviale. Au haut Moyen-Age une répartition du parcellaire a permis aux villages de bénéficier de terres à part égale. Deux zones se sont constituées de part et d’autre du cours du Joos. La partie fertile dominant le gave a été favorable à la culture, alors que l’autre sur des calcaires et des grés marneux infertiles constitués de landes et de bois a été propice à l’élevage. La balade permettra d’évoquer l’organisation de cet espace et des pratiques agropastorales d’hier et d’aujourd’hui.

→ RDV : Parking rue du Bourguet

 

RENSEIGNEMENTS :

En pratique : Gratuit - Être marcheur

Pays d’art et d’histoire des Pyrénées béarnaises Tél. 06 87 94 64 29/ pah@hautbearn.fr