1914-1918: on a continué à chanter

Conférence de Francis Cha, vendredi 16 novembre à 18h, auditorium Bedat.

L’opinion avait été préparée à la guerre par un répertoire patriotique et revanchard (Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine, Le clairon, En avant les p’tits gars…) qui est évidemment chanté en 14-18.
Les chansons pacifistes d’extrême gauche qui eurent leur place avant 1914 (Gloire au XVII, La grève des mères…) furent interdites pendant la guerre et de nouveau chantées après.
La conférence vous permettra d’écouter les succès des vedettes du début du XXe siècle : Aristide Bruant, Montéhus, Yvette Guilbert, Mayol, Georgius, Dranem…. Seront ainsi évoqués divers styles de chansons : sentimentales (Frou frou, Fascination, Les mains de femme…), légères (Pétronille tu sens la menthe, Viens Poupoule, Je cherche après Titine…), réalistes (Sa robe blanche…), régionalistes
(Ma Normandie, J’aime Paimpol…), colonialistes (La cabane bambou…) et sociales (La polka des contribuables, Qui paiera ça ?...).

Cliquez sur l'image ci-contre pour visualiser le programme complet.